Comment peut-on prendre de belles images ?

Pour prendre de belles images, il existe des critères plus importants que la netteté, le contraste et la luminosité. En plus d'un savoir-faire technique, il est nécessaire d'avoir du talent et un sens de la photographie pointu.

Qu'est-ce qui différencie ces deux images ?

Elles sont techniquement parfaites, mais d'un point de vue photographique, ces photos ne sont pas réussies.

Une pose non naturelle et une post-édition trop marquée alliées à un contexte manquant sont les caractéristiques typiques des photos standard.

Image évocatrice

Cette photo a été prise avec conviction. En tant que spectateur, on a l'impression d'être un observateur réel de la scène de l'image en raison de l'ambiance lumineuse, de la structure de l'image et de la grâce du personnage.

D'un point de vue technique, les deux photos sont satisfaisantes. Toutefois, la première manque d'un aspect artistique. On reconnaît clairement qu'elle a été conçue principalement à des fins publicitaires.

Cependant, on remarque que l'auteur de la deuxième image s'est mis à la place de la personne photographiée et voulait capturer l'instant. C'est précisément ce qui fait un photographe compétent. Il arrive à influer de manière ciblée sur l'effet de l'image avec la composition, la lumière, l'ouverture du diaphragme, le temps d'exposition et la distance focale.

L'image techniquement parfaite

Afin de contrôler l'effet de manière aussi efficace que pour la deuxième photo, il est nécessaire de savoir comment utiliser un appareil photo. Une image techniquement belle doit être nette et suffisamment lumineuse. Par ailleurs, il est recommandé dans la plupart des cas que le rendu des couleurs paraisse naturel.

La netteté signifie que le photographe s'est concentré sur le motif central. Dans le cas de portraits, il est conseillé que les yeux soient nets.

La profondeur de champ est déterminée en premier lieu par le diaphragme. Plus l'ouverture du diaphragme est réduite, plus la zone nette est grande. Dans le cas de paysages, il est souvent souhaité que cette zone soit plus grande que l'image complète. Cependant, le flou est idéal pour les macros et les portraits afin que l'objet photographié se démarque de l'arrière-plan.

Le netteté des mouvements dépend en premier lieu du temps d'exposition allié aux mouvements du motif. Plus le mouvement est rapide, plus le temps d'exposition doit être court. Dans le domaine de la photographie en forêt et en voiture, un flou des mouvements est souvent créé en arrière-plan en raison du déplacement de l'appareil photo. Ce moyen de conception crée une dynamique dans l'image.

Flou de mouvement comme outil de conception

Ici, un flou de mouvement est utilisé de manière ciblée afin que le motif se démarque de l'arrière-plan.

De plus, la netteté d'une image dépend de la qualité de l'objectif utilisé et du capteur. Le photographe doit également tenir son matériel toujours de manière stable.

Conseil ! Pour prendre une photo nette, il est nécessaire d'augmenter la netteté du point le mieux adapté et de paramétrer un temps d'exposition aussi court que possible. Pour 1/30 s, il n'est théoriquement pas impératif d'utiliser de trépied. Pour ne prendre aucun risque, il est conseillé de choisir 1/125 s.

Par ailleurs, il est recommandé de veiller à ce que le rendu des couleurs soit naturel. La perception visuelle des couleurs est toujours un mélange de la couleur de l'outil en lui-même et de la lumière qui l'éclaire. Par exemple, le rendu des couleurs d'une photo est assez différent selon qu'elle soit prise sous une lampe fluorescente ou à la lumière du jour. Si l'image ne contient aucune erreur de couleur prononcée, l'œil humain compense largement ces divergences. Une zone blanche apparaît toujours blanche.

En revanche, la caméra capte la lumière telle qu'elle est en réalité. Une erreur de couleur est alors visible sur l'image. On ne peut l'éviter qu'en montrant à l'appareil photo ce que l'œil humain considère comme blanc. Ce processus est appelé « balance des blancs ». Les caméras modernes peuvent effectuer ce processus, avec plus ou moins d'efficacité. Sinon, on peut choisir entre plusieurs préréglages de situations lumineuses typiques ou procéder à une balance des blancs manuelle.

Conseil ! Si on souhaite photographier spontanément, la balance des blancs de la caméra est un outil satisfaisant. À l'époque de la retouche photo numérique, cela ne pose aucun problème de corriger des erreurs de couleur a posteriori.

Le troisième et dernier point pour une image techniquement esthétique est l' exposition. Logiquement, la photo doit être assez claire de manière à ce que tous les éléments de l'image importants soient reconnaissables. De manière générale, l'appareil photo mesure l'exposition d'une manière convenable. Des corrections mineures sont possibles à tout moment en utilisant un logiciel photo adapté.

La situation devient problématique lorsque les différences de luminosité dépassent la plage dynamique de l'appareil photo. Cela arrive fréquemment quand on souhaite prendre en photo une zone d'ombre et le ciel en même temps. Dans le cas où des informations d'image sont disponibles, il est possible d'éditer les lumières et les ombres avec un logiciel correspondant. Si le but souhaité n'est pas atteint en raison de différences trop importantes, la seule solution consiste à prendre plusieurs images présentant une luminosité différente. Ces dernières sont ensuite combinées en une image HDR sur l'ordinateur.

Éclairage optimal

En plus de l'exposition, la lumière est un facteur très important. Dans de nombreuses situations, les possibilités d'influer sur elle sont clairement réduites. C'est pourquoi un timing adapté et un peu de chance sont des facteurs décisifs.

Étant donné que la température des couleurs change au cours de la journée , il est nécessaire d'appuyer sur le déclencheur au bon moment.

En cas de lumière verticale à midi, il est possible d'utiliser de très courts temps d'exposition en raison de la grande luminosité. La couleur joue un rôle neutre. Pour la conception d'images, cela n'est pas particulièrement spectaculaire.

L'heure dorée

L'heure dorée : la lumière chaude des levers et couchers du soleil est idéale pour les photos de portraits. Plus l'heure est tardive, plus l'ambiance devient romantique.

L'heure bleue

Prendre des photos pendant l'heure bleue après le coucher du soleil : le coucher de soleil est encore visible à l'horizon. Le reste de la photo présente une température de couleur très basse. On sent instantanément que l'air se rafraîchit.

Exposition longue pour les photos prises de nuit

Les photos prises de nuit avec une faible lumière ou un clair de lune sont particulièrement intéressantes. Cela peut entraîner l'apparition de différents types d'effet photo intéressants.

En plus du temps, la météo joue naturellement un rôle décisif. En règle générale, une météo n'est jamais « mauvaise ».

Forts contrastes dus aux rayons du soleil

Les ombres portées, dues aux rayons du soleil, donnent aux bâtiments des contours clairs et créent des contrastes impressionnants dans les photos en noir et blanc.

Lumière diffuse

Une lumière diffuse avec un ciel nuageux est parfaite pour les photos de portraits. Cet effet adoucit l'ensemble et empêche l'apparition d'ombres brutes pouvant notamment souligner les rides.

Pluie et tempête : un motif ensoleillé se trouvant devant un ciel peu avant un orage offre souvent une scène plus intéressante que les photos de ciel bleu. Les gouttes de pluie et les flaques constituent également des éléments d'image intéressants.

Brouillard dans la forêt

Un brouillard allié à des rayons de soleil épars assure une atmosphère mystique.

Contre-jour

Le contre-jour accentue les contours du motif.

En plus des moments de la journée et de la météo, les saisons peuvent influer sur l'effet des rayons lumineux. En hiver par exemple, la brume est souvent moins présente, en particulier pour les enregistrements de paysages.

Structure d'image adaptée

Après avoir expliqué quel moment est le mieux adapté pour la photographie, nous allons maintenant étudier comment bien structurer une image.

Il est d'abord utile de choisir un rapport largeur/hauteur adapté à l'image. Les petites caméras fonctionnent habituellement avec un rapport de 3:4 par défaut. La plupart des appareils photo numériques Reflex offrent un rapport de 2:3, qui est plus intéressant car il est moins habituel.

Mais le format carré peut également être adapté pour certains cas. Étant donné que le carré est une forme parfaitement équilibrée, il a besoin d'une bonne structure pour rompre la symétrie et permettre une structure de l'image plus captivante.

En plus du rapport largeur/hauteur, l'arrangement de tous les éléments de la photo est primordial pour une structure intéressante. Pour cela, il est possible de changer d'endroit, de modifier la perspective, de faire bouger les objets dans l'espace et de prévoir un timing parfait.

Nombre d'or pour la conception d'images

Utilisation de la règle des tiers pour la conception d'images

Afin de rendre la photo plus captivante, il est nécessaire de suivre la règle des tiers. Elle consiste à tirer deux lignes horizontales et verticales pour créer neuf parties au total. Il faut ensuite placer le motif aux intersections des lignes.

En plus du positionnement des éléments importants, la perspective choisie joue un rôle décisif pour le message de la photo.

  • Plongée : en prenant la photo depuis une position en hauteur, l'objet paraît plus petit et plus distant.
  • Perspective normale : un environnement à la hauteur de ses propres yeux constitue une vue habituelle. Tandis que pour les paysages, l'appareil photo est pris simplement avec les mains, ce type de perspective requiert de se mettre sur les genoux, notamment pour prendre en photo des enfants ou des animaux. Il assure un effet plus personnel que la perspective précédente.
  • Contre-plongée : depuis un point très bas, les objets paraissent plus grands et puissants.
  • Par dessus l'épaule : cet angle particulier entraîne une prise de distance de l'observateur. On se sent plus puissant, tel un observateur caché.
  • Cadre : les éléments tels que les fenêtres ou les arbres peuvent être utilisés pour encadrer le motif de l'image, qui paraît alors plus important et mystérieux.

Un autre critère que les débutants ignorent souvent lors de la conception d'images est le choix d'une bonne distance focale. Occasionnée par des effets physiques, la focale modifie également le rapport des objets entre eux.

  • Grand angle : une focale courte augmente la distance optique de tous les éléments de l'image. Les petits espaces et les paysages réduits paraissent ainsi plus grands.
  • Focale normale : une focale normale est en général de 50 mm dans le cas d'un petit format. Ici, aucune distorsion physique ne se produit dans les objets représentés.
  • Téléobjectif : une focale élevée réduit la distance de tous les objets et fait en sorte par exemple que les chemins paraissent plus courts.

Le sens de la photographie

En plus du savoir-faire technique concernant les possibilités de réglage de la caméra et leur incidence sur le message de la photo, avoir le sens de la photographie est primordial pour prendre de belles photos. Ce talent permet de percevoir plus rapidement les propriétés photogéniques des motifs dans leur environnement. Il s'agit de la simplicité, la clarté et l' ordre.

Les débutants ont souvent l'habitude d'enregistrer de nombreuses photos à la suite afin que rien ne leur échappe. Mais les photos prises de cette manière sont souvent monotones. Chacune d'entre elles contient trop de détails, créant ainsi une impression de désordre. Au contraire, il est important de se focaliser sur un seul détail. Pour cela, une profondeur de champ ciblée peut être utilisée.

Soulignement de détails saisissants

Ici, l'attention est portée uniquement sur un détail de la forêt.

Une vidéo est destinée à être visionnée par le plus de personnes possible en plus de son créateur. Grâce aux réseaux sociaux, vous pouvez partager votre musique en toute simplicité et si un morceau est de bonne qualité, il a d'autant plus de chances d'être écouté et partagé. Si vous ou votre groupe n'avez pas encore de compte YouTube, vous pouvez facilement en créer un.

Commencez par créer votre canal, ajouter une image de profil et écrire une description. De plus, vous pouvez ajouter un lien pour rediriger les visiteurs vers d'autres plateformes comme Facebook, Twitter et Instagram. Cela permettra aux premiers visiteurs de savoir où obtenir plus d'informations et où s'abonner à votre canal.

PianoProjekt est un exemple typique de clip vidéo d'un groupe de jeunes. Deux ans après son création en 2010, ce groupe musical a publié son premier clip vidéo.

Même le rangement peut être utile : il est possible soit de supprimer les éléments indésirables avant l'enregistrement, soit de retoucher la photo plus tard sur le PC.

Les éléments perçus généralement comme non photogéniques sont les suivants :

La fadeur : Les éléments gris sur fond gris entraînent souvent des photos ternes, faute d'un motif attirant l'attention de l'observateur.

Un arrière-plan inapproprié : Les débutants oublient fréquemment l'arrière-plan derrière leur motif : un lampadaire dépassant de la tête de la personne ou un environnement trop agité.

Le flash de la caméra interne : Le flash intégré crée des ombres brutes et des scintillements. Plus il est proche de l'objectif, plus il est susceptible d'entraîner la formation d'yeux rouges. De plus, il annule tous les types d'ambiance lumineuse.

Une pose non naturelle : Les photos non spontanées paraissent artificielles et banales, et empêchent l'observateur de se sentir proche du motif.

L'utilisation de techniques inutiles : Même s'ils sont tendance, les filtres photo ne sont que des effets de mode qui ne seront plus d'actualité dans quelques années.

En tant que photographe, il est nécessaire de se demander : "en quoi cette situation est-elle intéressante ?" Par exemple, chaque ville possède sa grande place. Mais quelle est sa particularité principale : les lignes, le motif ou peut-être la mimique des personnages ? Lorsque l'on a reconnu ce qui fait l'originalité de la scène, il est important de le mettre en valeur dans l'image.

Comment renforcer ou modifier le message de la photo par le biais de l'édition

Les grands artistes sont généralement censés avoir la capacité d'immortaliser une situation dans une photo. Mais même si la structure de l'image et les conditions techniques sont satisfaisantes, il arrive parfois que le résultat soit décevant.

C'est à ce moment qu'intervient la retouche photo sur PC. À l'aide d'un logiciel PC tel que MAGIX Photo & Graphic Designer, il est possible d'ajuster les couleurs, de souligner certaines zones en les assombrissant et d'utiliser de manière ciblée l'effet de flou.

Cependant, plus que de perfectionner sa propre technique, il est important d'avoir le sens de la photographie. Le plus facile pour l'exercer est d'étudier les photos de professionnels, d'expérimenter avec sa propre caméra et de connaître ses propres préférences.


Économisez C$129
MAGIX Photo & Graphic Designer
Au lieu de C$179.97 C$49.99
Ajouter au panier
Mise à niveau

Si vous possédez déjà une version précédente du logiciel, vous pouvez ici la mettre à niveau à un prix préférentiel ou prolonger votre service de mise à jour. Pour cela, vous avez besoin des données de connexion de votre compte. [url=http://rdir.magix.net/?page=UR62B2XXC7MG]Plus d'informations sur le service de mise à jour[/url]

MAGIX Photo & Graphic Designer

Perfectionnez vos photos et créez vos propres dessins et illustrations pour vos prospectus, cartes de visite ou sites Web.